Aides et primes

La rentabilité de votre installation va être influencée par 3 aspects : la déduction d’impôts, les certificats verts et l’économie d’électricité. Vous trouverez , ci-dessous, une explication détaillée des 2 premiers aspects. Consultez un cas concret.

Aides à l’investissement

Les aides à l’investissement pour les installations photovoltaïques ont fortement diminué ces dernières années en réponse à la forte diminution du prix de vente de ces mêmes installations. Néanmoins, au niveau fédéral, il  existe toujours une déduction d’impôt de 15,5% qui représentera un gain net équivalent à votre taux d’imposition (en principe 33%). Cette aide correspond donc approximativement à 5% du montant total de l’investissement.

Les certificats verts (CV)

La CWaPE, organisme de la Région Wallonne, attribue des Certificats Verts (CV) aux producteurs d’électricité verte. Pour les installations d’une puissance de + de 10 KVA, ce droit est actuellement encore acquis pour une période de 15 ans, à dater de la mise en service de l’installation. 

L’octroi des CV se fait chaque trimestre, suivant les règles suivantes :

  • 7 CV / MWh pour les 5 premiers KWc installés ;
  • 5 CV / MWh pour les 5 KWc suivants ;
  • 1 CV / MWh au-delà de 10 KWc.

ou

  • 4 CV / MWh pour les KWc installés entre 10 KWc et 250 KWc, si les conditions suivantes sont toutes respectées :
    • - 50% d’autoconsommation par trimestre ; - un audit préalable de cogénération par un bureau agréé démontrant que l’installation d’une cogénération n’est pas rentable ou faisable ; - les aides à l’investissement octroyées à l’installation sont inférieures à 50% de l’investissement.
  • Si une des 3 conditions reprises ci-dessus ne sont pas respectées, il n’y a alors qu’un CV /MWh produit pour les installations d’une puissance installée comprise entre 10 et 250 KWc.
  • 1 CV / MWh au-dessus de 250 KWc.